smartphone-1957740_1920

9 Conseils pour bien revendre son Smartphone

La tendance au stockage de nos anciens appareils mobiles est en passe de s’éteindre. Une bonne chose car le réemploi de nos vieux smartphones est un geste envers la nature et l’écologie. Cela permet de donner une seconde vie voire parfois une troisième à des appareils qui ne sont pas forcément en fin de vie mais simplement dépassés technologiquement.

Le marché de l’occasion est en pleine explosion. Quand on sait que les nouveaux modèles lancés sur le marché peuvent perdre entre 50 et 60 euros de leur valeur initiale en quelques jours, il est impératif de recycler rapidement si vous souhaitez revendre au meilleur prix. Nous vous avons dressé, chez Hexagone Mobile, les 9 conseils pour réussir cette revente. Laissez-vous guider, le commerce est un métier.

1 : Estimez et comparez les prix :

Nous n’allons pas vous le cacher et nous imaginons que vous y auriez pensé tout seul, mais il est impératif que vous compariez et fassiez une estimation de votre smartphone à vendre. Vous allez voir que ce prix dépend de plusieurs facteurs et que vous devez tous les prendre en compte avant de vous fixer sur un prix. Le tout premier est l’état de votre smartphone (traces d’usures, de coups, …), le deuxième est le fait qu’il soit sous garantie ou non. Le troisième et dernier est sa côte sur le marché.

Pour déterminer tout cela, nous vous conseillons d’aller voir sur les sites de petites annonces comme le bon coin ou ebay.

2 : Ne surestimez pas le prix de vente

Vous pensez à un prix initial parfois un peu trop élevé car vous y mettez une valeur sentimentale. Valeur hélas qui n’en a aucune pour le futur acheteur. Un mobile qui ne s’allume pas ne peut pas être considéré comme fonctionnel par exemple. Vous devez rédiger une annonce claire, précise et surtout représentative de l’état de votre smartphone.

Le risque est que si vous vendez à un particulier, il vous demande un remboursement intégral et vous qu’il vous mette un mauvais commentaire. Si vous êtes passez par un site de rachat, ce dernier peut vous proposer un prix moindre que ce que vous désirez et que si vous n’acceptez pas, vous payez les frais de retour de votre mobile. Dans les deux cas vous êtes perdant.

3 : Si vous passez par un site de rachat, vérifiez les services proposés

La première chose qui va vous décider de vendre votre portable à tel ou tel site est bien entendu le prix qu’il va vous en donner. Normale dirons-nous. Et pourtant, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte car au final, le meilleur prix ne veut pas dire le meilleur service. Il faut que vous regardez les conditions de ventes et que vous sachiez si une enveloppe est proposée pour l’envoi de votre smartphone, si cet envoi est payant. Niveau délais et moyens de paiement, qu’en est-il ? Avez-vous un moyen de joindre le site si vous avez une question ou un souci ? Renseignez-vous sur les avis que d’autres internautes auraient pu poster sur le site choisi.

Après, nous n’allons pas vous le cacher, mais la meilleure façon de tirer le meilleur prix de votre appareil est de le vendre directement à un particulier. Faites d’abord savoir que vous souhaitez dans votre entourage proche et partagez cela sur les différents réseaux sociaux qui vous avez. La deuxième solution est de se tourner vers les sites de petites annonces entre particuliers.

4 : Pour les plus pressés, allez voir les boutiques physiques

De nombreuses boutiques de rachat de smartphone « dépassés » ou en bout de vie ont fleuries un peu partout dans les grandes villes et même parfois dans les campagnes. C’est une très bonne solution si vous êtes réellement pressé de vendre votre mobile. Mais tout comme les sites de rachats, faites d’abords une comparaison et pourquoi pas faire jouer la concurrence. Les prix ne sont vraiment pas fixes et peuvent varier de quelques dizaines d’euros selon votre habilité à vendre.

Faites donc plusieurs boutiques avant de vous décider car l’avantage c’est vrai est que lorsque le prix est fixé, vous touchez la somme tout de suite. L’inconvénient est que bien souvent, même si vous êtes un fin négociateur, le prix de rachat sera faible voir très faible. Il faut bien que la boutique puisse elle aussi marger derrière pour sa revente.

5 : Pensez sauvegarder puis à supprimer toutes vos données personnelles

Avant de vous lancer dans l’aventure de la revente de votre smartphone, pensez bien tout d’abord à bien sauvegarder vos données personnelles et de stocker sur un ordinateur ou sur un disque dur externe. Mettez donc en sureté vos photos, vidéos, documents ou tout simplement votre répertoire de contacts. Vous également préserver vos messages. Après, chaque appareil fonctionne différemment et le plus simple sera de suivre la solution fournie par le constructeur de votre appareil.

Après avoir fait toutes ces manipulations et avoir vérifier que tout est en sécurité, il est temps de passer à la suppression de ces données personnelles et de nettoyer votre smartphone de son passé. Nous vous conseillons de le réinitialiser en rétablissant les réglages d’usine. L’ensemble des smartphones ont un mode « reset » dans leurs paramètres afin de vous faciliter la chose. En cas d’oubli, si vous êtes passez par un professionnel, pas d’inquiétudes, les données seront supprimées par le reconditionneur. Si vous êtes passez de particulier à particulier, contactez l’acheteur pour lui expliquer la marche à suivre.

6 : N’oubliez pas de retirer les cartes de votre mobile

C’est peut-être un point qui vous parait inutile, mais parfait lorsque l’on est un peu distrait, on peut oublier certaine étape importante. N’oubliez donc pas de retirer de votre mobile toutes les cartes SIM ou cartes de stockage car si vous avez vendu à un particulier, nous ne pensons pas qu’il en aura bien besoin. Par contre, si vous êtes passé par un site de recyclage, vous ne pourrez même pas espérer faire une demande pour les récupérer car ils ont obligation de les détruire. Ce n’était peut-être pas si inutile de vous faire ce petit rappel au final non ?

7 : Et pour les accessoires ?

Au niveau des accessoires, là encore il y a une différence si vous êtes passés par un particuliers ou si vous avez fait affaire avec un professionnel. Dans le premier cas, il sera plus que probable qu’il voudra récupérer l’ensemble des accessoires que vous avez eu lorsque vous avez acheté votre smartphone. Pensez donc bien à préciser dans votre annonce si vous êtes en possession de tous et quel est leur état général de fonctionnement. N’oubliez pas de mettre la boîte d’origine ainsi que votre d’achat pour que l’acheteur puisse bénéficier de la garantie si elle est encore valable.

Si vous avez eu affaire à un professionnel (site de rachat, boutique physique ou site de recyclage) il est inutile de renvoyer les accessoires et la boîte d’origine. Vous devez donc garder tout ce qui est cordon d’allume-cigare, chargeur, kit mains-libres et même la boîte d’origine. Tout cela sera totalement inutile pour les professionnels.

8 : Bien protéger votre mobile si vous l’envoyez

Vous vous apprêter à envoyer dans un colis un objet qui a une certaine valeur marchande. Il n’est donc pas le moment de négliger le colis et de bien protéger l’objet en question. Vous laissez de côté tout emballage laissant apparaître le mobile. Cela est une invitation au vol. Privilégiez un colis solide comme une boite en carton dans laquelle vous pourrez bien caler votre mobile pour éviter qu’il ne se cogne durant le transport et qu’il soit ainsi endommagé.  Ne l’essimez pas sur le scotch pour bien tout fixer.

Sachez que si vous avez optez pour un site de rachat ou de recyclage qui ne vous envoie pas d’enveloppe ou de carton, si vous ne faites pas attention à votre colis d’envoi, toute dégradation ou vol pendant le transport ne pourra être tenu sous la responsabilité du site qui vous a rachetez votre mobile. Il pourra donc revoir à la baisse le prix d’achat voir même refuser l’appareil et vous demander de payer pour vous le renvoyer. Autant ne prendre aucun risque.

9 : Dernière chose, bien suivre votre colis

Là aussi, cela peut couler de source, mais beaucoup préfère ne pas payer le suivi colis. Une bien belle erreur car cela vous permettra d’avoir une preuve en cas de non réception de la part de l’acheteur. Vous pourrez ainsi justifier de votre envoi. Ce qui peut être aussi pratique avec ce suivi, c’est que vous voyez en temps réel le parcours de votre mobile et vous pouvez être sûr que tout se déroule bien.

Nous vous conseillons également à Hexagone Mobile de ne pas attendre en cas de litige. Que ce soit parce que votre colis est stoppé en cours de livraison ou qu’après réception du mobile, l’acheteur (surtout les sites de rachat) ne vous ont pas payé à la date prévue, il faut intervenir. Un contrat est un contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *