logiciel

Auto-entrepreunariat : Pourquoi utiliser un logiciel de comptabilité sur mesure ?

Puisqu’ils participent à la croissance économique, l’État encourage les auto-entrepreneurs à développer leurs activités en leur offrant des privilèges. Toutefois pour bénéficier de ces avantages, il faudra tenir correctement les comptes. De ce fait, l’usage d’un logiciel est vivement conseillé.

Rendre plus transparente et facile la tenue des comptes

Un outil de comptabilité auto-entreprise devient indispensable pour ceux qui souhaitent développer rapidement leurs affaires. Cela résout plusieurs soucis majeurs.

D’abord, par sa simplicité et son interactivité, un logiciel va faciliter la gestion comptable. Plutôt que de conserver des livres comptables, on n’aura plus besoin que d’un ordinateur ou d’un Smartphone. L’auto-entrepreneur pourra enregistrer  toutes les opérations  financières  effectuées de manière simple. De plus, un petit guide est disponible pour connaître toutes les règles à respecter en matière d’écriture.

Une connexion internet est nécessaire pour utiliser l’utilitaire. Contrairement à ce que l’on pense, cela ne procure que des avantages. L’utilisateur ne stockera pas ses données dans son propre disque dur. En cas de pannes informatiques, il ne risque pas de perdre tous ses documents. Grâce à un système Cloud, tout est sécurisé. En outre, l’éditeur met régulièrement à jour le système pour écarter tout risque de piratage.

Un logiciel pour des besoins particuliers

Grâce à son ergonomie, l’outil sera simple à employer. Il permet une gestion facile des factures. D’ailleurs, certains entrepreneurs sont  désormais obligés d’utiliser un logiciel de facturation depuis le 1er janvier 2018. Se servir d’un utilitaire certifié est donc une première étape à franchir pour se conformer aux lois en vigueur. Cela sera indispensable pour simplifier le contrôle de trésorerie et pour prévenir les cessations de payement.

Bien que la plupart des outils soient pourvus d’une fonctionnalité pour la tenue de comptabilité, des modules supplémentaires  peuvent être utiles dans le cadre de certaines activités particulières. Ainsi, les commerçants peuvent trouver des logiciels qui pourront être liés à un système de caisse informatisé. De cette façon, chaque  achat effectué sera scrupuleusement enregistré. De plus, le calcul de la TVA sera grandement facilité.

Afin d’obtenir un utilitaire adapté à leurs métiers, les professionnels peuvent  s’adresser à des éditeurs. Ces derniers disposent  maintenant de leur propre site internet. Les intéressés ont droit à une période d’essai  gratuite de quelques semaines.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *