Client mauvais payeur : comment réagir ?

Client mauvais payeur : comment réagir ?

Dans le monde de freelance, nombreuses sont les choses qu’il faut gérer. En effet, tous les aspects d’une activité indépendant doivent être dirigésconjointement. Malheureusement, ce sont souvent les personnes travaillant dans le monde des freelances qui sont souvent les victimes des factures impayées. Nombreux d’entre elles sont confrontées à un client mauvais payeur et ne savent pas comment réagir. 

Un client mauvais payeur est celui qui ne règle jamais votre facture à temps sauf après de nombreux rappels. Votre client tarde à régler votre paiement ? Voici alors quelques conseils qui permettent de gérer cette situation :

Les mesures de précaution

Avant de commencer le travail ou la mission, il est recommandé de demander un acompte au client. Cela peut être entre 30 à 40% de la totalité de la somme. Si le client refuse, il se peut qu’il est de mauvaise foi. Vous pouvez ainsi rompre le contrat. Notez qu’au moment où vous réaliserez que le client est un mauvais payeur, il est déjà trop tard. C’est pour cette raison que vous devez prendre des mesures de précautions avant de commencer le travail. Avant de conclure le contrat, vous devez également vous renseigner à propos du client. Vous pouvez notamment commencer par trouver s’il dispose d’une entreprise, comment vont ses finances, etc. A vrai dire, vous devez consacrer un peu de votre temps pour cerner l’identité de votre futur client. Vous pouvez aussi vous renseigner sur https://www.les-mauvais-payeurs.com   pour connaître les clients mauvais payeurs. 

Cette mesure est à prendre avant la conclusion d’un contrat. Si après avoir contracté avec lui, il y a un retard de paiement, optez pour ces solutions suivantes :

Dresser une facture détaillée

Dresser une facture bien détaillée va vous éviter de courir après un client mauvais payeurs. Vous pouvez également signaler le client qu’une pénalité pourra être réclamée en cas de retard de paiement. Il est aussi envisageable de stipuler dans les conditions générales de vente que les frais de recouvrement seront aux dépens du débiteur en cas de facture impayée. 

Arrêter de fournir les services 

Vous pouvez couper la fourniture de services si le client tarde à payer. Cela va sans aucun doute retentir la sonnette d’alarme auprès d’un mauvais payeur. Cela permettra également d’empêcher que les dettes s’accumulent durant le collecte des sommes impayées. 

Les choses à ne pas faire 

Vous ne devez pas attendre les bras croisés pendant que le client ne paie pas votre facture. De ce fait, au moment où vous constatez qu’il n’a pas encore réglé votre paiement à la date convenue, agissez immédiatement. Appelez ou envoyez-lui un mail pour lui rappeler qu’il n’a pas encore effectué le paiement. Si vous réagissez trop tard, le délai va être prescrit et vous allez perdre la créance via le règlement collectif des dettes. 

La chose à faire 

Appeler un auxiliaire de justice, un huissier pour jouer le rôle d’intermédiaire entre vous et votre client (qui est votre débiteur). Cela permet de régler les litiges à l’amiable en commençant par la mise en demeure. Puis vous pouvez procéder à prendre des mesures juridiciaires pour avoir le paiement. Vous pouvez également recourir à une agence de recouvrement pour s’occuper de tous les encaissements. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *