ordinateur kvm

Contrôler plus de cinq ordinateurs avec un commutateur KVM !

Dans le domaine informatique, tout ce qu’on fait sur un ordinateur est toujours commandé soit avec une souris, soit avec un clavier ou soit encore avec un moniteur vidéo. D’où l’acronyme KVM qui provient de ces trois éléments fondamentaux de l’ordinateur et qui est devenu l’origine du nom « commutateur KVM ». En effet, un commutateur KVM est un appareil quiest composé d’un cadran rotatif et de plusieurs boutons avec lesquels on peut commander plusieurs ordinateurs, ou plus précisément plus de deux unités centrales. On le considère comme un périphérique parent qui permet de contrôler d’autres périphériques enfants.

Ce qu’il faut savoir sur les commutateurs KVM !

Normalement, un commutateur peut contrôler jusqu’à huit unités centrales y compris un serveur. Pour ce faire, il peut se connecter à ces derniers à l’aide d’un câble dit câble KVM qui rassemble tous les câbles des autres machines en un seul câble de rallonge afin de les relier. Notons qu’un commutateur KVM peut être actif ou passif selon le cas. La différence entre les deux en est que le commutateur passif utilise des câbles internes et les ordinateurs qu’il cible sont sélectionnés de manière manuelle grâce à un bouton rotatif qui se trouve sur le commutateur. En revanche, le commutateur actif est alimenté par les câbles ordinaires des claviers et des souris, sinon par les alimentations qui sont propres aux ordinateurs.

Pourquoi utiliser un commutateur KVM ?

Quelques raisons convaincantes peuvent inciter les consommateurs à se débarrasser de l’attelage et à opter pour un commutateur KVM, dont le premier est le fait qu’il n’est pas obligé que les ordinateurs connectés au commutateur aient les mêmes caractéristiques. Ensuite, le fait d’utiliser un commutateur KVM peut améliorer le taux de productivité d’une personne dans son travail tout en lui permettant de réduire la durée de travail nécessaire pour l’accomplissement de ses obligations professionnelles. De plus, il n’y a plus besoin de passer d’un ordinateur à un autre ou d’utiliser une méthode manuelle de travail. Par ailleurs, on peut aussi en gagner en électricité car le fait d’utiliser un commutateur KVM peut réduire la facture en électricité car il ne s’agit plus que d’employer un seul matériel. Sans parler du fait que ceci peut également résoudre nos soucis de confort ou de commodité vu qu’il peut suffire lorsqu’on travaille dans un espace limité. Enfin, il y a lieu de souligner que les consommateurs ont le choix entre différents produits sur le marché, dont on peut prendre comme exemple de meilleur commutateur KVMcelui qui effectue l’opération à l’aide d’un interface à boutons poussoirs et à l’aide des raccourcis clavier ou encore de la molette de défilement de la souris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *