L'audit légal

L’audit légal : plus qu’une obligation légale

 L’audit légal vise à analyser l’état des comptes d’une entreprise à la fin de l’exercice comptable. Cette tâche est généralement confiée à un auditeur externe. Ce dernier émettra alors son avis concernant les éventuelles incohérences détectées. Ce commissaire aux comptes donne aussi de précieux conseils pour optimiser la tenue de la comptabilité.

Un rapport détaillé concernant la situation financière de l’entreprise

Contrairement à l’audit contractuel, la tenue d’un audit légal est une obligation pour les Sociétés Anonymes, certaines SARL et quelques groupements associatifs. Il a pour finalité de vérifier la justesse des états financiers. Le rapport émis par le commissaire aux comptes sera remis à chaque membre du comité de direction. Par ailleurs, un exemplaire de ce document devra être déposé au greffe du tribunal.

Ce compte-rendu donne les moyens de connaître exactement le montant des bénéfices générés par la compagnie. Ainsi, les actionnaires pourront savoir s’ils reçoivent correctement leur part. En outre, l’autorité fiscale pourra vérifier les déclarations d’impôts de l’enseigne.

Puisque toutes les éventuelles erreurs ont été scrupuleusement corrigées, les dirigeants peuvent s’appuyer sur la sincérité des comptes afin de prendre les bonnes décisions. Ainsi, il est possible de planifier les investissements et de mieux appréhender le futur de l’établissement. Même s’il est souvent perçu comme une contrainte, l’audit légal aide à améliorer et à assainir la gestion financière d’une entreprise.

Le déroulement de la mission d’audit

Plus concrètement, l’audit se déroule en plusieurs phases. Il s’agit tout d’abord de déterminer précisément la valeur des apports des actionnaires. Ensuite, l’auditeur pourra établir le pourcentage des bénéfices qui revient à chaque associé. Pour pouvoir effectuer cette mission, l’expert devra d’abord produire un acte officiel expliquant sa méthodologie.

C’est seulement à partir de ce moment qu’il se penchera sur la comptabilité de la compagnie. Après toutes les vérifications, le professionnel exposera ses conclusions devant le conseil d’administration. À cette occasion, il remettra aussi un rapport détaillé et  transmettra ses observations. Il peut émettre ses avis concernant l’avenir de la société. En effet, l’audit est également utile pour prévenir les difficultés des entreprises dans le cadre des diligences directement liées (DDL). Ainsi, les associés pourront anticiper de futurs problèmes de trésorerie. Certains auditeurs proposeront des solutions, mais les actionnaires prendront la décision finale.

Afin de se reposer sur l’avis d’une personne intègre, il vaut mieux contacter une agence d’expertise comptable qui se spécialise dans la réalisation des audits légaux. Le personnel de ces établissements est très méticuleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *